Hypertension Artérielle
 


Partagez avec vos amis

Votre Centre de Profits Sur Internet


Beaucoup de personnes aiment manger du blanc de poulet grillé, un filet de poisson grillé, en été, au barbecue, à l'ancienne. Mais si vous ne faites pas attention, en préparant vos barbecues par un bel été, vous pourriez courir à la mort.

La cuisson insuffisante de la viande peut causer plusieurs maladies transmises par les aliments, et c'est tout à fait documenté. Mais aussi, la cuisson excessive peut faire beaucoup de mal, ou encore plus de mal, ainsi les études révèlent que cela peut causer le cancer.

La vraie coupable, c'est la portion de viande brûlée, qui s'est convertie en charbon dû à la surchauffe. Les scientifiques ont trouvé que la viande brûlée produit un composé appelé PhlP, qui cause plusieurs types de cancer chez les rats et cela a été prouvé.

Les découvertes ont été révélées en avril, dans une conférence de l'association américaine pour la recherche du cancer, où il a été démontré que lorsque le PhlP a été mélangé l'aliment pour les rats ; la rate, la prostate et les intestins ont soufferts de mutations génétiques cancéreuses après quatre semaines.

Si cela n'était pas suffisamment mauvais, d'autres évidences montrent que le PhlP n'est pas le seul composant mauvais qui se produit quand la viande est carbonisée. Un autre composant appelé amines hétérocycliques, ou HCA, qui peut augmenter le risque de plusieurs cancers chez les êtres humains, de la prostate, du colon, de l'estomac, ou mammaire.

Cependant, un autre composant digne de préoccupation, c'est l'hydrocarbure aromatique polycyclique, ou HAP. Celui-ci se forme quand les graisses du poulet, de la viande et de certains poissons sont remises sur le grill, dû aux températures élevées et à la fumée qui sort, après que les graisses se soient égouttées sur les braises en-dessous.

Vous devriez donc renoncer aux barbecues pour toujours ? Absolument pas. Et même si c'était le cas, les millions de personnes qui aiment les grills et les barbecues ne le feraient pas. Cependant, on peut prendre soin en préparant et en mangeant un barbecue.

Mettez en route le grill -- Si vous n'avez pas utilisé le grill récemment, il faudra faire un bon nettoyage en montant le feu au maximum et en fermant le couvercle au moins 10 minutes. Cela enlèvera l'huile et la graisse durcie de l'utilisation antérieure du barbecue.

Réduisez la graisse -- enlever la graisse de la viande réduit le contenu de la graisse saturée, mais aussi cela réduit la probabilité de la formation de l'HAP. Éliminez les portions carbonisées de la viande avant de la servir et la manger.

Viande préparée à l'Adobo (des chilis, de l'oignon, de l'ail, du cumin, de l'origan, du vinaigre blanc, du poivre, du sel) - C'est une sauce un peu épaisse qui donne un très bon goût à la viande et les scientifiques croient que ces ingrédients agissent comme une espèce d'écu pour la viande et que cette sauce réduit significativement les possibilités de formation de composés cancérigènes.

Lavez vos mains -- C'est de sens commun, mais c'est très important de se laver les mains pendant au moins 20 secondes avant de manipuler la viande crue.

Évitez la contamination croisée -- La forme la plus simple d'éviter la contamination, c'est d'utiliser des assiettes, des couverts, des tables à couper et des ustensiles différents pour la viande crue et pour la viande cuite.

Viandes précuites -- Faites cuire les ailes de poulet dans de l'eau ou faites chauffer des morceaux d'espadon dans le four avant de les mettre au grill, c'est une bonne manière de s'assurer qu'ils seront cuits.

Retourner fréquemment -- Une fois que la viande est sur le grill, ne vous éloignez pas, et retournez-la souvent, à feu lent, cela accélère le système de coction de la viande et elle sera bien meilleure pour le repas.

Contrôler la taille des portions -- Si la portion est épaisse, elle mettra plus de temps à cuire complètement. Si vous maintenez la taille des portions petites, toute la viande sera bien cuite.

Prenez un thermomètre -- Juger si la viande est suffisamment cuite, ce n'est pas seulement en regardant la couleur intérieure de la viande. Le département de la santé des états-uniens informe que le poulet doit se cuire à une température de 165 degrés, un hamburger à 160 degrés, le porc à 150 degrés et les saucisses à 140 degrés. Un beefsteak doit se cuire à 145 degrés pour qu'il conserve son jus, et à 160 degrés pour qu'il soit à point.

Suivez ces 10 conseils qui vous aideront à profiter d'un bon été, avec de délicieux barbecues en toute sûreté.

Si vous désirez réduire la tension artérielle de façon sûre et naturelle, alors ce rapport spécial est une lecture obligée ! .
- GRATUIT PENDANT UN PERIODE LIMITEE -
 Maitrisez Votre Tension Artérielle -  Votre Centre de Profits Sur Internet

CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGER VOTRE EXEMPLAIRE GRATUIT

 

Partagez avec vos amis

Laissez votre commentaire

Nos Meilleures Recommandations | Votre Centre de Profits Sur Internet

Maitrisez Votre Tension Artérielle

Maitrisez Votre Tension Artérielle

UNE VERITE! Vous Pouvez Totalement Contrôler Votre Tension Artérielle De Manière Sûre Et Naturelle, Sans Utiliser De Médicaments Dangereux, Avec Des Résultats Rapides et 100% Garantis!
Découvrez la Vérité Sur l'Hypertension et une Solution Alternative Aux Médicaments Nocifs
Auteur :Eric Passant
Prix :47 euros
Formats :PDF
Bonus :4 bonus offerts
Garantie :30 Jours de garantie satisfait ou remboursé
1ère clé santé: Sauvez Votre Coeur

1ère clé santé: Sauvez Votre Coeur

Comment maîtriser votre excitation sexuelle et contrôler votre éjaculation
Auteur :

 



L'AVC - Tout Savoir et Prévenir - Vous Saurez Tout sur ce Fléau en Pleine Expansion qui Ravage le Monde, VOUS ETES PRÉVENUS ...

L'AVC - Tout Savoir et Prévenir - Vous Saurez Tout sur ce Fléau en Pleine Expansion qui Ravage le Monde, VOUS ETES PRÉVENUS ...

Attention, L'accident vasculaire cérébral (AVC), ou attaques cérébrales, touche 1 personne toutes les 5 secondes dans le monde. l'AVC est l'une des maladies émergentes les plus dangéreuses et les plus mortelles de notre génération. Elle n'épargne personne ...
Auteur :